Caisse_isotherme_PSE

Découvrez les étapes de son cycle de vie

 

Le cycle de vie du PSE, c’est 3 étapes 

  • La production
  • L’utilisation
  • La fin de vie 

 

La production du PSE

Billes_PSEPSE est un acronyme signifiant « Polystyrène Expansé ». Le PSE est une matière plastique, classée dans la famille des thermoplastiques à structure alvéolaire.

Initialement sous forme de billes, lorsque le PSE est associé à de la vapeur d’eau, celles-ci se gonflent et peuvent atteindre jusqu’à 40 fois leur taille d’origine.

Il est facilement identifiable par sa blancheur et sa légèreté. En effet, il est constitué à 98% d’air pour 2% de matière. C’est un matériau 100% recyclable. 

 

 

1) Production de la matière première : le polystyrène expansible

Cette étape a lieu au sein d’une usine pétrochimique. Le polystyrène expansible est obtenu par polymérisation du styrène avec introduction simultanée d’un agent d’expansion : le pentane. Le polymère obtenu se présente sous forme de billes sphériques dont les diamètres varient de 0,2 à 0,3 mm.

Comme l’indique sa formule chimique, il n’est constitué que de carbone et d’hydrogène. Son procédé de fabrication ne met en œuvre ni HCFC, ni CFC, ni métaux lourds.

 

Formule_chimique_PSE

Formule chimique de la polymérisation du monomère de styrène

 

 

2) Préexpansion

Cette étape se déroule chez les fabricants d’emballages de protection en PSE. A l’intérieur d’une cuve en inox et en présence de vapeur d’eau, l’agent d’expansion (pentane) se dilate et provoque une première expansion du polystyrène expansible (jusqu’à 30 fois leur volume initial !). Les billes préexpansées ainsi obtenues sont dotées d’une structure alvéolaire composée à 98% d’air.

 

 

3) Maturation

Maturation_PSE_silos

Ensuite, ces billes préexpansées reposent dans des silos pendant plusieurs heures pour permettre leur stabilisation.

Silos de maturation du PSE

 

 

 

 

 

 

4) Moulage de l’emballage

Après maturation, les billes préexpansées sont introduites dans un moule fermé et soumises à une nouvelle injection de vapeur d’eau.
Elles reprennent leur expansion (jusqu’à 50 fois leur volume initial), occupent tout l’espace du moule et se soudent entre elles pour constituer l’emballage.

 

La technique de moulage de l’emballage PSE lui permet de s’adapter à toutes les demandes du marché de l’emballage. De plus ses 98% d’air lui confèrent deux propriétés essentielles : protection mécanique et protection isothermique. Ainsi les produits emballés dans du PSE sont protégés tout au long de la chaîne logistique, et ce, jusqu’au consommateur. Le PSE est le matériau de protection par excellence.

 

 

L’Utilisation du PSE

Après moulage, les emballages et les produits en PSE peuvent être utilisés dans le domaine de l’agroalimentaire (caisse marées, barquettes…), de la protection de marchandises (calages, coffre à bouteille…), du médical (boîte à organes…) etc.

 

 

 

La fin de vie du PSE

Après utilisation, le PSE peut être recyclé ou valorisé pour produire de l’énergie. Le PSE recyclé peut être réutilisé dans de nombreux domaines d’applications (isolation, automobile…). 

 

Chiffres de la fin de vie du PSE industriel et commercial :

Recyclage

– 54% du PSE est recyclé

– 17% du PSE est broyé pour être réintégré dans le process

– 20% est exporté sans traitement à l’international : le PSE est le plus souvent broyé puis compacté en France pour ensuite être exporté. Après exportation, le PSE sera recyclé, réintégré dans le process ou utilisé pour valorisation énergétique

 9% est valorisé énergétiquement

Source Enquête ELIPSTAT 2014 

Pour contribuer à l’amélioration de la fin de vie du PSE, rapprochez-vous des sites de valorisation existants.